La « LETRE » d’octobre 2013

Où en sommes-nous ?

Redémarrage du dispositif LETRE

Bonjour à tous, La seconde phase du projet « Les Entreprises du Territoire Recyclent Ensemble » vient de démarrer, après la fin du stage en Août de Charlotte (et l’obtention de son diplôme). Félicitations à elle et nos vœux d’excellente continuation!

Ainsi, la partie opérationnelle a débuté avec le recrutement début Octobre (d’où l’absence de la Letre de Septembre!) d’un apprenti, issu lui aussi de la licence professionnelle Gestion de l’Environnement : Métiers des Déchets, à Tours.

C’est donc à moi, Renaud Rebeschini, ancien régisseur spécialisé dans la gestion des déchets de l’événementiel (Tour de France, Braderie de Lille, Solidays, Printemps de Bourges…) et ancien ambassadeur du tri, de lancer la suite du projet ! Je serais donc votre interlocuteur pour toute question relative à vos déchets (réglementation, dispositifs, filières…), disponible :

  • Par mail, toujours sur ste.reductiondechets@gmail.com
  • Par téléphone, au 02.18.24.11.69

Les axes prioritaires

Sur quels déchets centrer l’action ?

Gains associés à la diminution des DnDAE

Comme l’a démontré la phase de diagnostic, les déchets papiers, cartonnés, alimentaires et les palettes représentent le gisement le plus intéressant financièrement. Par chance, il correspond aussi à celui étant le plus facile à valoriser, par les filières appropriées et par des processus de mutualisation adaptés. Ainsi une importante partie du travail sera d’œuvrer à la sensible amélioration des dispositifs liés à ces déchets.

Dans la même veine, un livret rassemblant tous les prestataires de collecte et de traitement, par filières, sera édité pour permettre à toutes les entreprises d’avoir une meilleure connaissance de l’existant sur le territoire proche.

Ainsi, il a été décidé par la commission Développement Durable d’effectuer un focus sur ces filières prioritaires puis dans un second temps d’axer le travail sur les filières spécifiques (PVC, moquette, bois traité, placoplâtre…) afin de réduire drastiquement le volume et la masse des DnDAE, et donc leur coût. Sans oublier une meilleure conformité règlementaire, ainsi qu’un engagement environnemental accru!

De plus, STE va lancer une démarche pouvant regrouper les demandes des entreprises pour éviter à chacun de les faire et surtout pour faciliter le travail des recycleurs (dépôt du matériel de collecte et enlèvement des déchets…)

Astuce de dernière minute

N’oubliez pas de vous garantir des bonnes pratiques de vos personnels de ménage ! Il serait dommage que vos employés fassent le tri, mais que les agents d’entretien -non formé aux dispositifs existants- mettent tout à l’OM ! Assurez vous donc de la présence de collecteurs doubles lors du nettoyage (OM + tri/papier) et de bennes/bacs accessibles pour ces derniers !

L’information pratique du mois !

Le recyclage des piles par Screlec

Lors de la phase de diagnostic, il a été relevé que de nombreuses piles et batteries (hors batteries de véhicules) finissaient aux ordures alors qu’elles sont recyclables et surtout très nocives pour l’environnement.

A titre d’information, l’eco-organisme qui supervise la collecte et le traitement des piles, batteries et accumulateurs SCRELEC dispose d’une offre gratuite et flexible aux entreprises.

  • Fourniture gratuite de mobiliers de collecte adaptés (bornes, cartons de stockage et mini-batribox pour les bureaux ou les ateliers)
  • Enlèvement gratuit sur simple appel à partir de 60kg de piles

Plus d’informations sur le dispositif en me contactant ou sur www.screlec.fr/fra/entreprises

De même, l’entreprise Polytech récupère vos cartouches usagées!

Disposant d’un réseau national, elle est à même de récupérer cartouches laser et jet d’encre et de venir les collecter gratuitement à votre entreprise, à partir d’un stock initial d’une centaine de cartouches. Une fois le stock constitué (et pouvant être complété par l’apport d’autres entreprises désirant se délester des leurs), un mail suffit à déclencher un enlèvement.

A compter un mois pour le tri des cartouches, la définition de leur valeur de rachat, le transfert sur le compte de l’entreprise et l’édition d’un Bordereau de Suivi des Déchets (BSD) pour la mise en conformité réglementaire!

Plus d’informations en me contactant et sur http://www.polytechfrance.com/

C’est donc une façon simple et concrète de commencer la démarche, voir de songer à une mutualisation des moyens sur l’avenir !

Sur ce, au mois prochain !

Si vous êtes une entreprise intéressée par la démarche et que vous souhaitez y participer, ou si vous connaissez des entreprises susceptibles d’être intéressées, n’hésitez pas à m’en faire part à ste.reductiondechets@gmail.com.
N’hésitez pas non plus à inviter vos contacts à venir visiter notre site internet, ils y trouveront des informations accessibles sur la thématique des déchets. De même, toute suggestion, toute information ou idée pouvant nous faire avancer dans nos projets seront accueillies avec plaisir !

Partager :

Contact

T. 02 47 91 42 60

Chez E-Base
1 rue Viollet le Duc
37600 Loches

Pour adhérer à Sud Touraine Entreprises,
merci de bien vouloir contacter Yannick Savary, Président de l’association.