La « LETRE » de décembre 2013

Où en sommes-nous ?

Afin de permettre la pérennité du projet LETRE, une demande de subvention a été posée auprès de la Région Centre, dans le cadre du dispositif ID en Campagne. Cette subvention s’inscrit dans le plan de financement du projet incorporant aussi une subvention LEADER (fonds européen), un soutien de la CCLD et une participation en propre des entreprises via STE, pour un montant avoisinant les 25 000€.

Rédaction d’un guide et mise en place de petits PAV

En termes opérationnels, la seconde phase va comporter tout un plan de communication incorporant une plaquette de présentation et d’information, des kakemonos, des flyers, une refonte du site internet et une charte graphique!

Cette plaquette va dans un premier temps présenter un état des lieux des déchets des entreprises, issu du diagnostic de la phase 1. Dans un second temps, elle va faire un rappel règlementaire sur la responsabilité des entreprises vis-à-vis de leur production de déchets et la nécessité de les gérer. Enfin, le guide présentera diverses solutions de collecte et de traitement en fonction des prestataires locaux, avec en encouragement à la mise en réseau (organisation commune, massification des flux) via STE.

Ce guide sera distribué aux entreprises, en plus – pour les intéressées – d’une formation aux bons gestes (de tri, de consommation, de ménage, de production de déchets) par l’apprenti. De plus, une réflexion a été menée sur la mise en place de petits collecteurs à équiper dans les entreprises, permettant de récupérer piles, petits DEEE (Déchets d’Equipement Electriques et Electroniques), cartouches et ampoules. Le principe serait un collecteur unique, personnalisable en fonction du type de déchet, aux finalités multiples :

  • Fidéliser les salariés sur l’action de trier, surtout sur un tri équivalent à ce que l’on effectue dans les ménages (visée pédagogique)
  • Réduire la quantité de déchets valorisables et dangereux que l’on trouve encore dans les DNDAE et destinés à l’enfouissement (par exemple les piles)
  • S’assurer une bonne mise en conformité réglementaire (édition de BSD pour ces déchets dangereux)
  • Réduire drastiquement les coûts liés à la collecte. En effet, plusieurs de ces filières bénéficient de conditions de reprise incluant la gratuité (voir la « Letre d’Octobre »).

Les buts du projet Letre sont, nous le rappelons:

  • Une réduction des tonnages, sous entendant une réduction et une optimisation des collectes, soit une réduction des coûts
  • Une meilleure mise en réseau des différents acteurs impliqués : entreprises, institutions, prestataires de collecte et de traitement
  • Des retombées positives pour l’environnement : moins de pollution liée aux transports, meilleure gestion et traçabilité des déchets, réduction des émissions polluantes (impactant sur l’eau, l’air et les sols)

Sur ce, au mois prochain !

Si vous êtes une entreprise intéressée par la démarche et que vous souhaitez y participer, ou si vous connaissez des entreprises susceptibles d’être intéressées, n’hésitez pas à m’en faire part à ste.reductiondechets@gmail.com. N’hésitez pas non plus à inviter vos contacts à venir visiter notre site internet, ils y trouveront des informations accessibles sur la thématique des déchets. De même, toute suggestion, toute information ou idée pouvant nous faire avancer dans nos projets seront accueillies avec plaisir !

Partager :

Contact

T. 02 47 91 42 60

Chez E-Base
1 rue Viollet le Duc
37600 Loches

Pour adhérer à Sud Touraine Entreprises,
merci de bien vouloir contacter Yannick Savary, Président de l’association.